Université autogérée autonome critique nomade et sans chauffeur

L'AG du 29 avril à voté la reprise des cours à l'unanimité.
Les Mercredis à 14h.


Communiqué de presse: Une nouvelle Université s’ouvre en Île de France

Inaugurée le 18 février dernier, l’Université Paris 14 a fêté ce mercredi sa troisième semaine d’existence. La région parisienne n’avait pas connu de création d’Université depuis 1971 et la fondation de l’Université Paris 13 à Villetaneuse. La quatorzième Université d’Île de France a été fondée par des universitaires, enseignants, chercheurs et étudiants mobilisés contre les réformes issues de la loi LRU.
Son fonctionnement est simple : les cours sont publics et se tiennent, tous les mercredis à partir de 14h00, sur la ligne 14 du métro parisien. Comme la ligne 14, l’Université n’a ni chauffeur, ni Président, ni instances dirigeantes : elle est autonome, autogérée, critique, nomade et ouverte à tous. C’est un lieu d’élaboration et d’échange gratuit de savoirs.
L’Université Paris 14 est une réponse au démantèlement du système public d’enseignement et de recherche organisé par le gouvernement. Ses principes fondateurs affirment, face aux logiques du mépris et de l’économie-reine, la joie d’apprendre et de rencontrer.
La principale mission de l’Université Paris 14 est de mêler recherche scientifique, action politique et travail poétique. L’Université Paris 14 est jumelée avec l’Université Libre de Guadeloupe. Elle est placée sous le patronage de San Precario.

Quatorze minutes (le film de Paris 14)

Un court-métrage de Fred Arens Grandin
Paris, La Frontière/Université Paris 14, 2009



Autres options de visionnage:
Cliquez ici pour voir le film (format QuickTime . mov)
Cliquez ici pour voir le film (format flash video .flv)

Cela prend quelques instants à charger.

Pour diffusion et projection, le film est maintenant disponible en téléchargement HD gratuit.
Cliquez ici (fichier.mov 117 Mo)

mardi 31 mars 2009

Programme des Cours ( Mercredi 1 avril, 14h)
Ceux qui souhaitent venir peuvent nous écrire ici.

Cours I- L'université Paris 14, une initiative dans un contexte:
1:La démocratie dépolitisée :
-le "métier" de président de la république
-les flash-mobilisation
-le temps du politique
2:"l'idée européenne d'université" aujourd'hui :
-l'idéal républicain ou l'illusion du mérite
-la volonté démocratique

Cours II-Les réformes des systèmes d’enseignements supérieur anglo-saxons
au cours des années 1980 :
I) Le non interventionnisme des États-Unis
II) La politique Thatcher au Royaume-Uni
III) Les objectifs mercantilistes de l'Australie

Cours III L’Economie de la connaissance
1. Comprendre les enjeux du rapport Sciences/Sociétés
2. Socialisation de la recherche VS privatisation des savoirs: un processus paradoxal?
3. Comprendre la nature ou la possèder: le cas du brevetage du vivant!
4. Les alternatives à l’économie de la connaissance: le cas de l’Open Source
Conclusion: vers une aproche participative et collaborative de la construction et de la transmission du savoir : la tentative de l’Université Paris 14!

Cours IV- Les sens ou des sens des maths.
Introduction : pourquoi a-t-on peur des maths ?
Les mathématiques sont-elles un langage ?
Depuis quand ? Quel langage ?
La séparation historique entre grammaire et dictionnaire
D'autres conceptions du langage sont possibles : Elles réintègrent la parole, l'action, et le rôle des acteurs
Les mathématiques deviennent convergence de significations partagées

mercredi 25 mars 2009

En attendant, un petit film de nos cours (il arrive, il arrive), F. Gabarron (qui a participé aux cours d'aujourd'hui) sur le lien entre réforme de l'université et l'avenir de la psychiatrie/psychologie clinique:




Quelques images de l'Université du Futur vue de la manif du 24 mars:


plus ici

http://www.zyada.org/phpBB2/viewtopic.php?t=642

mardi 24 mars 2009

Programme des cours (Mercredi 25 mars, 14h)
Ceux qui souhaitent venir peuvent nous écrire ici.

Cours I- L'université Paris 14, une initiative dans un contexte:
1:La démocratie dépolitisée :
-le "métier" de président de la république
-les flash-mobilisation
-le temps du politique
2:"l'idée européenne d'université" aujourd'hui :
-l'idéal républicain ou l'illusion du mérite
-la volonté démocratique

Cours II- L’Economie de la connaissance

1. Comprendre les enjeux du rapport Sciences/Sociétés
2. Socialisation de la recherche VS privatisation des savoirs: un processus paradoxal?
3. Comprendre la nature ou la possèder: le cas du brevetage du vivant!
4. Les alternatives à l’économie de la connaissance: le cas de l’Open Source
Conclusion: vers une aproche participative et collaborative de la construction et de la transmission du savoir : la tentative de l’Université Paris 14!

Cours III- La crise et l'ordre marchand
1.Schismes et scissions
2.Effet de l’ordre marchand
3.L’ordre marchand, origine historique et batailles
4.Temps moderne, nouveau pouvoir, nouvelle crise avec l’ordre marchand ?
Conclusion

Cours IV- Les sens ou des sens des maths.
Introduction : pourquoi a-t-on peur des maths ?
Les mathématiques sont-elles un langage ?
Depuis quand ? Quel langage ?
La séparation historique entre grammaire et dictionnaire
D'autres conceptions du langage sont possibles : Elles réintègrent la parole, l'action, et le rôle des acteurs
Les mathématiques deviennent convergence de significations partagées

Cours V- Une histoire de "l'enseignement supérieur" en Inde
A] Le désir de savoir fait partie des sociétés humaines
B] Le rapport guru/sisya : un enseignement pour l'élite ?
C] Nalanda : « la première université au monde » : pourquoi le besoin d'une institution pour le savoir ?
D] Hindu College : une université pour employés ou une université révoltée ?

Cours VI- L'université de Paris-Vincennes: un rêve fracassé (1969-1979)
A] Contexte : une conquête de 1968
B] Un fonctionnement atypique
C] La vengeance du pouvoir

Question et interruptions à tout momment

samedi 21 mars 2009

Défilé du 24 mars

Vu sur le blog de Sylestre Huet (http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/03/universit-et-re.html):
Pour la manifestation du 24 mars, l'INALCO prépare une initiative originale : le défilé de l’université du futur. «Le Président-roi, sa couronne, son sceptre, son manteau d’hermine et ses grandes bottes ; autour de lui circulera son équipe personnelle de Cireurs de bottes, armés de grands balais-brosses : personnel administratif et enseignant, titulaires ou précaires, mais tous soucieux de bien voir se dérouler leur carrière et de toucher de belles primes ! Puis défileront les Enseignants (qui, hélas, ne seront plus chercheurs, à part peut-être pour quelques Favoris du Président-roi, ex-Cireurs de bottes triés sur le volet !) avec des panneaux indiquant l’intitulé de leurs cours et les sponsors privés qu’ils auront trouvé pour les financer : LE COURS DE CIVILISATION BIRMANE VOUS EST OFFERT PAR TOTAL ! LE COURS D’HISTOIRE DE L’ISLAM VOUS EST OFFERT PAR ARAMCO – Compagnie Saoudienne des Pétroles ! LES LANGUES INDIENNES VOUS SONT OFFERTES PAR LA COMPAGNIE UNION CARBIDE DE BHOPAL LE MASTER DE LANGUE CHINOISE « NEGOCIATION DES CONTRATS » VOUS EST OFFERT PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE D’ILE DE FRANCE"
Derrière eux sera suspendue la Guirlande des précaires : tous les emplois précaires de l’Université, du Biatos enchaînant son 31e CDD (c’est du vécu) aux Chargés de cours officiant dans cinq universités différentes. Enfin, vous verrez défiler la chair à canon négligeable de l’Université : les étudiants, enchaînés par les prêts personnels contractés pour payer les frais d’inscription après vote du dernier projet de loi UMP, et fouettés par un banquier sympathique. Futuriste ? Pas du tout, réaliste au contraire !»

mardi 17 mars 2009

Programme des cours (Mercredi 18 mars, 14h)

Cours I- L'université Paris 14, une initiative dans un contexte:

1:La démocratie dépolitisée :
-le "métier" de président de la république
-les flash-mobilisation
-le temps du politique

2:"l'idée européenne d'université" aujourd'hui :
-l'idéal républicain ou l'illusion du mérite
-la volonté démocratique

Cours II- L’Economie de la connaissance

Comprendre les enjeux du rapport Sciences/Sociétés
• Socialisation de la recherche VS privatisation des savoirs: un processus paradoxal?
• Comprendre la nature ou la possèder: le cas du brevetage du vivant!
• Les alternatives à l’économie de la connaissance: le cas de l’Open Source
Conclusion: vers une aproche participative et collaborative de la construction et de la transmission du savoir : la tentative de l’Université Paris 14!



Cours III- La crise et l'ordre marchand

1.Schismes et scissions
2.Effet de l’ordre marchand
3.L’ordre marchand, origine historique et batailles
3.1.L’origine historique de l’ordre marchand
3.1.1.Puissance de l’économie et économie des puissants
3.2.Le temps de Dieu, la bataille des clochers
3.2.1.La protection du marchand et usure du temps
3.2.2.Apprivoisement du temps, réification de son objet.
3.2.2.1.Construction de l’objet du pouvoir
3.2.2.2.Acceptation du fait accompli

3.3.Dernier retranchement, la protection de l’enseignement 4.Temps moderne, nouveau pouvoir, nouvelle crise avec l’ordre marchand ?
Conclusion

Cours IV- Les sens ou des sens des maths.

Introduction : pourquoi a-t-on peur des maths ?
Les mathématiques sont-elles un langage ?
Depuis quand ?
Quel langage ?
La séparation historique entre grammaire et dictionnaire
D'autres conceptions du langage sont possibles
Elles réintègrent la parole, l'action, et le rôle des acteurs
Les mathématiques deviennent convergence de significations partagées


Cours V- Kant et l'éducation: les conditions de l'autonomie.

A] Pour une autonomie de l'être humain
B] L'indépendance institutionnelle vis-à-vis du pouvoir
C] Un progrès ni linéaire ni nécessaire


Cours VI Histoire mondiale de la casse des universités

A] La casse autoritaire: le cas Mobutu
B] La casse néo-libérale: le cas Thatcher
C] La synthèse Pécresse-Sarkozy


Cours VII- L'université de Paris-Vincennes: un rêve fracassé (1969-1979)

A] Contexte : une conquête de 1968
B] Un fonctionnement atypique
C] La vengeance du pouvoir



Questions et interruptions à tout moment

lundi 16 mars 2009

Tour du monde des universités en ruines

Complément illustré à l'histoire mondiale de la casse des universités


Wolverhampton University, Walsall Campus, Royaume Uni, 2008
(c) Marc Cox

University of Michigan, Ann Arbor, USA, 2006
(cc) Phil Dokas


Kent State University, USA, 2009
(c) bpdphotography

Cleveland State University, USA, 2008.
(c) Tim Kiser



Portland State University, Oregon, USA, 2007.
(c) Aaroncity



Architecture Faculty, Delft University of Technology, Pays Bas, 2008.
(c) Ono de Wit



University de Leipzig, Allemagne, 2008


Psalter Lane Art College, Sheffield Hallam University, Royaume Uni, 2008
(c) Dan Sumption



University of Minnesota, USA, 2008
(c) Justin Evidon


Méthodologie (étude de cas de l'East Anglia University)

dimanche 15 mars 2009

L'Université Paris 14 hors la rame !

L'Université Paris 14 rejoint demain Lundi le mouvement de cours alternatifs et de "fac off" qui se multiplient dans les Universités françaises. Pour la première fois de son histoire, l'Université se tiendra donc "hors la rame", loin des sentiers battus de la ligne 14. L'occasion pour les universitaires de Paris 14 de s'ouvrir et de rencontrer un public différent, qui ne partage pas forcément les codes habituels des cours confinés au métro.
Un enseignant-chercheur de l'Université interviendra donc lors de la rencontre-débat sur “LES LIEUX DE L’UNIVERSITÉ PARISIENNE", ce 16 mars à 14h à l'Université Paris 7, Immeuble Montréal, Dalle des Olympiades, à la hauteur du 101-103 rue de Tolbiac, 75013 Paris- Salle 30 rez de dalle.
Venez nombreux pour cet évènement.